Résumé

La région de Chézery-Forens est vraisemblablement occupée par des paysans habitant des fermes isolées dès le premier siècle avant Jésus-Christ. En 1140, des moines cisterciens arrivent de l’Abbaye jurassienne de Saint-Claude (émanant de Cîteaux) et s’installent à Chézery pour y fonder une abbaye secondaire . Celle-ci traverse les siècles jusqu’à la révolution où elle disparait.

Le village se développe grâce à une forte activité agricole puis commerçante, artisanale, et plus récemment touristique. Il compte aujourd’hui environ 400 habitants.

Le village dispose d’ une épicerie, d’une boulangerie, d’une fromagerie avec magasin, d’un camping, de deux hôtels-restaurants, d’un bureau de poste et de plusieurs gîtes.

Le village offre des possibilités de randonnées et de pêche à la ligne.

D’une superficie d’environ 4500 hectares, la commune se trouve dans le Parc Naturel Régional du Haut-Jura et une partie de son territoire est classé en réserve naturelle.

Un site de ski de fond et alpin s’est développé au hameau de Menthières (à quelques kilomètres du bourg) et vient d’intégrer la "Station des Monts-Jura"